67 route de TROUX - 78280 GUYANCOURT
09 53 65 06 21
secretariat@gpsqsv.fr

Fiche pour une liturgie domestique

Pourquoi une liturgie domestique ?

La période du confinement et l’interdiction légale de nous rassembler pour la célébration de l’eucharistie nous oblige à adapter notre pratique liturgique.

Sans doute, une grâce du moment est la célébration de la liturgie « à la maison », avec comme fruits, pour une famille, la prière en famille et pour tous la méditation de la Bible, parole de Dieu. Et sans doute beaucoup d’autres !

Une liturgie est “plus” qu’une simple prière. Elle est une prière de l’Eglise corps du Christ, elle suit une structure précise, et nécessite à ce titre plusieurs fonctions, comme l’animation des chants, la lecture, et la présidence. Cette dernière est très importante car la personne qui l’assume conduit la prière et par sa prière entraine les participants à entrer dans la prière. En famille, il peut être beau et signifiant de confier cette fonction au papa à l’imitation de nos frères et soeurs juifs, chez qui la prière du vendredi soir, la veille de Shabbat, est confiée au père de famille.

Avertissement

  • Un tel moment de prière se prépare et se soigne avec tout son coeur !
  • Évidemment cette fiche est à adapter en fonction des circonstances…

Aménagement de l’espace

  • Faire le ménage de la pièce si besoin et la mettre en ordre;
  • Installer un « coin prière » qui soit beau !
    – placer une icône, un crucifix, une statue, etc., sans saturer l’espace;
    – placer une bougie ou des lumignons et les allumer;
    – Fleurir si possible;
  • Placer une bible ouverte, à la page de l’évangile du jour;

Déroulé

  1. Choisir un chant d’entrée et le chanter, pourquoi pas en procession, en fonction de l’espace dont vous disposez;
  2. En famille, les enfants peuvent porter des bougies, l’un peut tenir la Bible; faites au mieux !
  3. Debout, le “président” invite à faire le signe de croix;
  4. Dire ensemble le « je confesse à Dieu »;
  5. Chanter ou dire le Gloria;
  6. Le président de la célébration prie avec la prière dite « de collecte » spéciale donnée par l’Église pour chaque jour (si vous avez un missel) ou une prière personnelle, courte, spontanée ou préparée à l’avance (c’est mieux !), qui demande une grâce particulière pour ce jour;
  7. Lire les lectures du jour ou une partie seulement; lire au moins l’évangile; on pourra chanter le psaume;
  8. En famille, le président (ou un autre participant) peut faire un petit commentaire (pour préparer : https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/le-dimanche-jour-du-seigneur/commentaires-de-marie-noelle-thabut/) ou animer un partage sur le(s) texte(s) entendus. Vous pouvez aussi lire un commentaire (ex sur le site https://levangileauquotidien.org/FR/gospel) ou la méditation d’un auteur spirituel;
  9. Dire le Credo;
  10. Si dimanche, la quête : on peut faire un « pot » que l’on donnera à la fin du confinement;
  11. Échanger des intentions de prière avec un refrain si possible et terminer par la prière du Notre Père;
  12. Prendre un temps de prière silencieuse : on pourra lire l’acte de communion spirituelle (cf ci-dessous); chanter ou écouter un chant méditatif qui aide à prier;
  13. Le président de la célébration clôture la célébration par une prière de bénédiction qu’il peut tirer de son cœur. On termine par le signe de croix.
  14. Chant/prière à la Vierge et chant de sortie joyeux !
  15. Si dimanche matin, continuer par un bon repas festif !

Acte de Communion Spirituelle

Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. « Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée » (psaume 62).
Je voudrais Te recevoir aujourd’hui avec tout l’amour de la Vierge Marie, avec la joie et la ferveur des saints. Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme.
Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l’Église, partout dans le monde où les persécutions, ou l’absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle.
Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l’Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel.
Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T’ai reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce.
Que ce jeûne sacramentel creuse toujours davantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton corps, Ton sang, Ton âme et Ta divinité lorsque les circonstances me le permettront.
Et d’ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves.
Maranatha, viens Seigneur Jésus.